« Je te pardonne au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit »

Rituel du sacrement de reconciliation

Le soir de Pâques, le Seigneur Jésus se montra à ses Apôtres et leur dit : ‘Recevez l’Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus’  » (Jn 20, 22-23).

Le péché blesse notre relation avec Dieu et avec notre prochain. Avec le fils prodigue, nous crions : « Mon père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d’être appelé ton fils » (Luc 15, 21).

Le pardon des péchés commis après le Baptême est accordé par un sacrement propre appelé sacrement de la conversion, de la confession, de la pénitence ou de la réconciliation.

Ce sacrement est le signe de l´amour infini de Dieu. Le pardon de Dieu est toujours possible, si nous faisons une démarche vraiment sincère. En se reconnaissant pécheur, nous croyons que l´Amour infini de Dieu est toujours le plus fort. Le dialogue avec un prêtre est le signe efficace de la réconciliation avec Dieu et avec nos frères.

Catéchisme de l’Eglise Catholique n°1422, 1485 et 1486

Pour nous aider, voici une mini-série de 6 épisodes réalisée par un diocèse français. Allons à la rencontre d’Alfred, qui a quelques difficultés avec la confession... Bonne découverte !

Toute personne qui le souhaite peut vivre le sacrement de réconciliation ou simplement recevoir une écoute en s’adressant au secrétariat paroissial.