bandeau d'en-tête

Chers habitants de l’UP de la vallée de l’Ourthe,

ENTRONS DANS LA SEMAINE SAINTE.

Chers paroissiens, permettez-moi de m’adresser à nos deux catéchumènes pour leur communiquer l’importance, la signification de cette semaine particulière.

Chères Barbora et Sylvie,
Nous allons vivre ensemble le « triduum pascal » : 3 jours pour commémorer l’évènement source de notre vie et de notre foi. Jésus de Nazareth, venu annoncer la Bonne Nouvelle aux hommes s’est vu rejeté, crucifié et mis au tombeau. Il a consenti à cette fin injuste. Et voilà que les femmes et les Apôtres nous affirment que le tombeau est vide, que Jésus n’est pas resté au tombeau, bien plus il est ressuscité - son Père l’a ressuscité -  et il s’est manifesté à ses disciples. C’est ce même Jésus ressuscité qui continue d’animer son Eglise aujourd’hui. A travers le prêtre, c’est Lui qui vous introduira dans son Eglise.

Lors de la veillée pascale, vous allez recevoir le baptême, suivi de la confirmation et de l’eucharistie. Pourquoi ce jour-là ? Parce que c’est Pâques. Nous voulons ainsi nous relier à Jésus qui est mort et ressuscité en ce temps-là. Oui, nous voulons plonger vos vies dans celle du Christ ressuscité. Et le Vendredi Saint, nous voulons commémorer sa passion qui nous vaut le salut, la vie nouvelle. Et le Jeudi Saint, nous voulons revivre son dernier repas au cours duquel il annonce sa mort et se donne en nourriture de communion.

semaine sainteBarbora, Sylvie, Jeudi saint, à Comblain, à 19h30, vous viendrez participer à la « Dernière Cène » ; celle dont Jésus a dit : « j’ai ardemment désiré manger cette Pâques avec vous avant de mourir ». Jésus avait surpris ses Apôtres ce soir-là quand il s’est ceint d’un tablier et qu’il s’est mis à leur laver les pieds. L’évangéliste nous prévient : Jésus veut aller jusqu’à bout de l’amour ; il se fait serviteur.  Il y a ensuite le repas au cours duquel sont prononcées ses paroles inoubliables sur le pain : ceci est mon corps livré pour vous et sur le vin : Ceci est mon sang versé pour vous, pour la multitude, pour la rémission des péchés. Venez avec un cœur tout grand ouvert pour recueillir son amour.

Vendredi saint, à 15h, à Tilff, vous aurez à cœur de vivre un chemin de croix pour réaliser par où Il est passé par amour pour nous, pour nous arracher à nos ténèbres. Soyez fières de sa croix. Marquez-vous souvent de son signe. Reliez vos vies à la sienne.
Le soir, à Mery, à 19h30, nous vivrons l’office de la Passion avec la prosternation des prêtres à l’entrée : évocation de l’abaissement auquel le Christ a consenti en se faisant homme lui qui est Dieu. Une émouvante lecture de la Parole en Isaïe : mon serviteur réussira dit le Seigneur. Un passage de la lettre aux Hébreux : Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance et, conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel. Lecture de la Passion de notre Seigneur telle que nous la rapporte St Jean. Une longue prière universelle, la vénération de la croix et la communion.

Samedi soir, nous entrerons dans la joie de la résurrection du Seigneur. Nous allons lui faire une grande fête, une veillée en son honneur. A Tilff, à 21h, nous serons dans l’obscurité et nous cueillerons la flamme au feu nouveau pour en garnir notre cierge pascal. A celui-ci, nous allumerons nos bougies. Ce sera magnifique. La flamme que nous porterons symbolisera notre vie ressuscitée en la sienne. Je vois déjà la flamme briller dans vos yeux. Il y aura l’annonce solennelle de la Pâques. Qu’éclate dans le ciel la joie des anges…Ensuite une liturgie de la Parole un peu abondante, des chants et l’homélie.
Puis, ce que vous attendez, la liturgie du baptême.  Avec la litanie des saints, la bénédiction de l’eau, la profession de foi précédée de la renonciation au mal, enfin je verserai l’eau sur vos têtes pour vous plonger dans le mystère pascal. Ensuite confirmées, l’eucharistie vous permettra de communier au Seigneur pour la première fois de façon sacramentelle.
Vos prochains baptêmes seront pour notre communauté une belle occasion de se replonger dans la foi de notre baptême. Merci de votre engagement.

Chers paroissiens, Je me réjouis de vivre ces célébrations avec vous. Prions pour les catéchumènes. Prions les uns pour les autres. Que nous en soyons tous renouvelés. Merci déjà aux chorales, aux sacristains, et à vous tous qui vous préparez à célébrer ce renouveau de tout votre cœur.


Chers frères et Sœurs en Jésus-Christ,
Ce 20 avril, il y aura 2 veillées pascales.
A 18h à Poulseur avec les familles.
A 21 h à Tilff.
Durant cette veillée pascale, deux adultes seront baptisés : Sylvie originaire de Côte d’Ivoire et Barbora de Croatie. C’est dans le dynamisme de la résurrection du Christ que s’inscrit cette démarche. Avec la petite équipe du catéchuménat, en lien avec le diocèse, nous les accompagnons au nom de l’Unité pastorale. Une catéchumène, c’est une adulte qui se prépare au baptême.
Au mois de novembre dernier, lors d’un Catétous, nous avons célébré leur entrée en catéchuménat.  Différentes parties du corps ont été signées pour exprimer que le Christ veut les accompagner de sa grâce dans tous les domaines de la vie. 
baptême adulteNous cheminons actuellement avec elles en approfondissant l’évangile de Marc. C’est important de réaliser que Sylvie et Barbora ont chacune leur histoire sainte, que Dieu les conduit à travers les évènements de l’existence. Elles nous interpellent pour mieux percevoir l’action de Dieu dans nos vies. Elles nous réapprennent à prier. Souvent nous demandons des choses à Dieu, mais un jour nous en arrivons à lui demander : que veux-tu me dire par ce qui m’arrive là ? Que veux-tu me faire comprendre ? De quoi veux-tu me guérir ? Vous sentez que la relation à Dieu évolue, se purifie.

Dimanche 24 février, avec une vingtaine de candidats que compte notre diocèse, Sylvie et Barbora ont vécu une journée de récollection, elles  ont reçu la tradition du Credo.
Dimanche 10 mars, à 16h, en la cathédrale de Liège, notre Evêque leur adressera à tous l’appel décisif à vivre leur carême baptismal. Vous êtes tous cordialement invités.
Samedi 16, lors de l’eucharistie à Mery, elles recevront la tradition du Notre Père. Avec nos catéchumènes, nous redécouvrons que le Notre Père est une prière qui conduit tout droit à l’adoration : que ton Nom soit sanctifié pourrait aussi se dire que ton Nom soit adoré. Le nom, c’est la personne. Notre Dieu porte le nom de Père. Cette prière nous parle de pain et de pardon, d’un combattant qui compte sur Dieu pour affronter le Mal… Une prière que l’on répète trop machinalement.

Samedi 23, à Chanxhe, lors de l’eucharistie, elles vivront le premier scrutin autour de la Samaritaine. Samedi 30, à Brialmont, avec la communauté des Soeurs, elles vivront le 2° scrutin autour de l’aveugle-né. Le 3°, autour de Lazare, aura lieu entre nous.
Scrutin ? Scruter. Le psalmiste demande à Dieu de scruter son cœur. Pour en chasser le Mal et y établir le Bien.

Le samedi 20 avril, lors de la veillée pascale, Sylvie et Barbora recevront les 3 sacrements d’initiation : le baptême, la confirmation et l’eucharistie. L’action des 3 personnes divines s’exercera sur elles. Elles seront transformées au plus profond d’elles-mêmes. Configurées à Jésus-Christ. Habitées par l’Esprit. Engendrées par le Père. Membres de l’Eglise. La Parole guidera leur vie.
 Portons Sylvie et Barbora dans nos prières. Sachons les encourager, les soutenir dans leur démarche.
Faisons-en un tremplin pour renouveler notre vie à la suite du Christ. Bon carême à tous.

 

Abbé Pascal Lecocq.