bandeau d'en-tête

Chers habitants de l’UP de la vallée de l’Ourthe,

L’avenir de l’Eglise, dans notre Unité pastorale

Chers amis,

Nous savons que l’abbé Jean-Serge Mahoungou nous quittera fin octobre et que les services de Nicolas et Charles sont limités pour le moment du fait de leur santé. La prudence et le réalisme nous amène donc à ne compter que sur un seul prêtre célébrant.

notre église doit être portée par toutes et tous

L’équipe pastorale élaborera une nouvelle répartition des messes qui prendra cours en novembre et qui fera part égale aux 8 églises.

Nous aurons aussi l’occasion d’échanger ensemble de l’avenir de l’Eglise dans notre Unité pastorale lors de notre prochaine réunion du Conseil de l’Unité Pastorale (C.U.P.). La date a été fixée un samedi, le 19 octobre de 14 à 17H au presbytère d’Esneux   Votre présence sera importante, ce conseil sera ouvert à tous.

Cette évolution suscite la réflexion.

  1. A quoi sert la messe dominicale ?
  2. Pourquoi suis-je fidèle à cette pratique ?
  3. Qu’est-ce qu’elle m’apporte ?
  4. Qu’est-ce que j’apporte aux autres ?                                                                              
  5. C’est un des rares lieux où le peuple de Dieu se rend visible. Vais-je contribuer à la visibilité de ce peuple de Dieu ?
  6. Est-ce que je m’efforce de vivre de son Esprit tout au long de la semaine ?
  7. Ai-je l’idée de témoigner de Lui jusqu’à notre prochaine rencontre ?
  8. Est-ce que de par mon baptême, je me suis reconnu la mission de constituer le peuple de Dieu, d’être pierre vivante de l’Eglise ?
  9. Le shabbat chez les Juifs avait été donné à ce peuple d’anciens esclaves pour savourer leur liberté d’appartenir à Dieu seul. Et nous, prenons-nous la peine de savourer cette liberté ou sommes-nous asservis aux nouvelles idoles ? (Sport, repos, travaux, développement personnel…). Un jour de louange pour notre Dieu, pour nous rassembler en son Nom, pour exprimer notre gratitude, pour accueillir son pardon et accueillir la semaine qui commence de sa main à Lui. Dans les WE pour couples, on fait découvrir que l’amour est une décision. L’amour pour Dieu, c’est pareil ; il doit faire l’objet d’une décision de notre part. Participer par le biais de la chorale ou d’un service, c’est bien, c’est plus engageant. Mais c’est déjà bien de se mettre un point d’honneur à rejoindre l’assemblée du Seigneur.
  10. Qu’est-ce qui fait que je me suis décidé à participer à l’eucharistie dominicale ?
  11. La Parole, les sacrements, en ai-je perçu l’importance vitale ? Et non pas d’une façon individuelle mais communautaire. Dieu fait de nous son peuple en nous parlant, en nous nourrissant. Telle une multiplication des pains.
  12. Qu’est-ce qui me parle dans ces différentes raisons évoquées ?

Une question à ceux qui ne viennent plus au rassemblement dominical.

Qu’est ce qui a fait qu’un jour ou l’autre, vous avez opté pour ne plus fréquenter l’Eglise ?

Et pour tous,

Que trouvez-vous d’attirant dans certaines célébrations qui vous ont parlé ?
Que souhaiteriez-vous trouver dans la célébration dominicale ?

notre église doit être portée par toutes et tousJe commence parfois la messe en vous remerciant d’être là ; car c’est ensemble que nous expérimentons la joie de célébrer le Seigneur. Le Seigneur fait de nous son peuple en nous rassemblant.
Que veux-tu que je fasse pour toi ? nous demande Jésus encore aujourd’hui.
Dans nos assemblées, cet appel retentit !
C’est pour être au service de votre rencontre avec le Dieu vivant et vivifiant que je lui ai consacré ma vie.
Je suis toujours heureux de partager ce moment avec vous.
A dimanche !    

Abbé Pascal Lecocq.