bandeau d'en-tête

Chers habitants de l’UP de la vallée de l’Ourthe,

A PROPOS DE LA CATECHESE

Depuis les débuts, les chrétiens se rassemblent pour célébrer leur foi.
C’était au cours de ces « réunions » que le Ressuscité leur apparaissait.
Dire que Jésus est ressuscité, c’est dire qu’Il est ressuscitant.
Il communique sa vie, sa joie, son Esprit à tous. Il nous divinise.
Chaque dimanche, jour de la résurrection, nous nous réunissons pour accueillir le Seigneur agissant dans les sacrements, communiquant sa force, faisant naître de l’Esprit.

Nos catéchumènes ont été plongées dans la vie du Christ, tout comme nos nouveaux nés.  Nos enfants de 7-8 ans ont communié à Jésus-Christ pour la première fois. C’est au sein de notre assemblée que d’autres enfants (11-12 ans) ont prononcé leur profession de foi. Cela réveille la nôtre. « Seigneur Jésus, j’ai confiance en toi ».
Nous célébrons les funérailles de nos chers défunts remplis d’espérance en la résurrection.

La mission de la catéchèse est d’initier à cette présence agissante du Christ.
On doit pouvoir rendre compte de notre foi. Entrer dans l’intelligence de la foi. On a besoin d’entendre d’autres croyants exprimer leur compréhension de la foi.

assemblée

Nos « catétous » sont l’occasion d’allier la célébration avec un cheminement sur notre attitude de croyants, de confiants. C’est comme avec les disciples d’Emmaüs, il y a la marche durant laquelle Jésus les rejoint incognito et où Il leur explique les Ecritures. Puis entré dans l’auberge, Jésus entreprend de célébrer sa première eucharistie de Ressuscité. Il prend le pain, le bénit, le rompit et le leur donne alors leurs yeux s’ouvrirent et ils le reconnurent. Jésus disparut à leurs regards ; Il vient de passer dans leur cœur. Habités par Lui, ils peuvent retourner à Jérusalem annoncer la Nouvelle .
Nous devons devenir des disciples d’Emmaüs, en chemin, s’interrogeant et célébrant. Sur tout l’Univers, un signe de la main, entre ciel et terre, la croix comme un chemin.

Il y a une joyeuse effervescence quand l’équipe prépare de telles animations. Elle cherche à permettre d’entendre la Parole, de la ruminer pour qu’elle puisse se traduire en confiance dans nos vies. Il y a une belle créativité dans les équipes de caté mini, midi et au catéchuménat.
Quelle chance d’avoir des volontaires à tous niveaux qui donnent de leur temps pour aider à prendre conscience du Don de Dieu. Merci à nos animateurs de chants et à nos chorales également. Car les chants aussi creusent leurs chemins en nous. Chaque choriste pourrait témoigner de telles paroles chantées qui les ont nourris.

Chacun doit pouvoir s’interroger : comment puis-je participer moi aussi à la transmission de la foi ?
Jésus disait que la moisson était abondante et les ouvriers peu nombreux. C’est bien vrai de nos jours aussi. Prions donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson. Entrons dans la belle confiance qui caractérise notre foi.

Abbé Pascal Lecocq.