bandeau d'en-tête

UN PETIT MOT POUR LES PERSONNES DE L’UNITÉ PASTORALE DE LA VALLÉE DE L’OURTHE de la part de PIERRE-CLAVER

Voici maintenant deux mois que Pierre-Claver a été accueilli dans notre Unité pastorale. Nous lui avons demandé de nous parler un peu de lui et de sa vie chez nous, pour mieux le connaître et l’apprécier. Voici ce qu’il nous a confié :

« Parler de moi ce sera facile, mais des autres … je ne connais pas encore beaucoup de monde … ce sera donc plus compliqué.
Je suis Heureux pour la Vie ; Je viens du Rwanda, où j'ai vu le jour en septembre 1959. Mon Diocèse (Kibungo) m'a prêté (comme Fidei donum) pour 3 ans au Diocèse de Liège. (*)
J’ai hérité de la foi chrétienne de ma famille, une foi qui a grandi avec la formation dans des écoles catholiques … Et qui a débouché sur ma vocation sacerdotale, caressée ou plutôt ressentie déjà depuis ma première communion (à l’âge de 8 ans, je demandais à Jésus de m’aider à devenir prêtre !)Pierre-Claver
Je suis donc heureux d’être prêtre depuis bientôt 33 ans en juillet.
De 1995 à 2001 j'ai servi au Brabant Wallon, en étudiant aussi à Louvain La-Neuve
Ce que j’aime ?  Être en paix avec les amis qui visent un objectif positif ; ainsi dans ma vie sacerdotale comme vicaire ou comme curé ou responsable d’autres services d’Eglise (directeur, aumônier, professeur …) j’adore de travailler dans un climat de confiance, de foi et d’encouragement mutuel.
Les deux mois passés dans l’Unité pastorale me donnent déjà une bonne impression. Les prêtres aînés Charles et Nicolas ainsi que notre Curé Pascal sont tous gentils et bienveillants, de même que les laïcs de l’Equipe pastorale (Anne-Marie, Marcelle, Brigitte et Franz)
Je suis reconnaissant envers les responsables et bénévoles variés des 8 clochers que j’ai déjà eu l’occasion de rencontrer. …
Un grand merci aussi pour les dons divers que j’ai reçus pour que mon installation se passe le mieux possible.
Que Dieu vous bénisse !

(*) Fidei donum (don de la foi) Des prêtres sont envoyés dans   d’autres continents mais restent attachés à leur diocèse d’origine et y reviennent après plusieurs années passées en mission. On les appelle souvent « Prêtres Fidei donum. »