bandeau d'en-tête

LE DOCUMENT SIGNE PAR LE PAPE FRANCOIS POUR LA FRATERNITE HUMAINE

Depuis le Concile Vatican II terminé le 8 décembre 1965, deux des 16 Documents conciliaires, à savoir Nostra Aetate et Dignitatis Humanae.., permettent de rester en dialogue fructueux avec les Musulmans et les autres religions. Le Saint Pape J.P.II avait aussi réussi à organiser à Assise une Prière pour la Paix mondiale avec diverses Religions et Philosophies en 1986.  Le document signé à Abou Dabi (dans les Emirats Arabes Unis), le 4 février 2019 sur la 'Fraternité humaine' en est le signe le plus actuel. Je voudrais en faire un petit écho. Simplement en me référant au livret publié aux éditions Salvator (avril 2019), portant le titre : La fraternité humaine. Pour la paix mondiale et la coexistence commune. Déclaration d'Abou Dabi.
Ledit livret est composé de trois parties : - Le Texte signé conjointement par le Pape François et par le Grand Imam Ahmad Al-Tayyeb (pp 7-25) ; - le commentaire de Mgr Jean -Paul VESCO, évêque d'Oran (Algérie) (pp 17-63) ; - le commentaire du Père Henri de la Hougue, sulpicien et professeur à l'Institut catholique de PARIS (pp. 65-85). Signalons que ce livret est aussi disponible à la librairie Siloé ! Nous allons relever les points importants soulignés par Mgr VESCO.
Simplement avant de vous partager les extraits lumineux commentés savamment, je me dois de dire que le Pape s'est déplacé vers Abou Dabi, en souvenir des 800 ans passés depuis que Saint François d'Assise a osé rencontrer le sultan Malik Al-Kamil.
L'imam Ahmad Al-Tayyeb est, lui, connu comme responsable d'une université islamique (sunnite) datant du 10ème siècle (988 exactement) basée au Caire en Egypte et portant le nom de Al-Azhar. C'est une institution reconnue et respectée internationalement, patrimoine de l'Etat égyptien et dirigé par un érudit islamique ! Il a rencontré le Pape François cinq fois et le texte signé ensemble (original en arabe) est fruit de leur amitié et de leur respect mutuel.
Ce n'est donc pas un texte magistériel (coté catholique) ni obligatoire (aussi coté musulman), mais une 'invitation, un appel' lancé aux autorités variées, aux autres religions et philosophies, aux hommes de bonne volonté, pour la 'fraternité humaine’ !
Mgr VESCO souligne 3 affirmations du Document qui méritent d'être méditées :
1. " Nous le demandons par notre foi commune en Dieu, qui n'a pas créé les hommes pour être tués ou pour s'affronter entre eux et ni non plus pour être torturés ou humiliés dans leurs vies et dans leurs existences..." (p. 51)
2. " Le premier et le plus important objectif des religions est celui de croire en Dieu, de l'honorer et d'appeler tous les hommes à croire que cet univers dépend d'un Dieu qui le gouverne, qu'il est le Créateur qui nous a modelés avec sa Sagesse et nous accordé le don de la vie pour le préserver ." (p. 53)
3. " Le pluralisme et la diversité de religions, de couleur, de sexe, de race et de langue sont une sage volonté divine, par laquelle Dieu a créé les êtres humains ". (p. 55).
En conclusion, notre commentateur, est convaincu que le rêve divin de 'fraternité humaine universelle' est possible. Il s'approprie même l'expression qui était chère à son prédécesseur au siège épiscopal d'Oran, le bienheureux Pierre Claverie, assassiné en 1996 : " nous devrions tous (chrétiens) avoir un ami musulman ". (p. 63).
Pour les chrétiens, les musulmans et les hommes de bonne volonté, surtout les grands décideurs du monde actuel, le document rappelé en cet écrit est le fruit d'une amitié sincère entre deux personnalités respectées mondialement qui peut servir d'exemple pour construire un monde plus fraternel.
Dans nos prières et autres initiatives en faveur de la 'fraternité humaine', nous pouvons compter sur l'intercession efficace de tous les martyrs tombés en territoires musulmans. Parmi ces artisans de paix, l'histoire retiendra Saint Charles de Foucauld (assassiné à Tamanrasset en Algérie en 1916) et dont l'acte de canonisation a été signé par le Pape François  le 27 mai 2020. Sans oublier les 19 autres nouveaux martyrs d'Algérie, dont Pierre Claverie, béatifiés par le Pape François, le 8 décembre 2018. Tous ces témoins du Dieu -Amour nous éclairent dans le combat évangélique et difficile pour la vraie fraternité entre les Peuples, tous reconnus Enfants d'un même PERE ETERNEL.


Pierre Claver Nkusi