« Que par son ministère et toute sa vie il aide les hommes et serve ta gloire »

Rituel de l’ordination sacerdotale

L’Ordre est le sacrement grâce auquel la mission confiée par le Christ à ses Apôtres continue à être exercée dans l’Église jusqu’à la fin des temps : il est donc le sacrement du ministère apostolique.

Dans le service ecclésial du ministre ordonné, c’est le Christ lui-même qui est présent à son Église en tant que Tête de son corps, Pasteur de son troupeau, grand prêtre du sacrifice rédempteur.

Ce sacerdoce est ministériel.  » Cette charge, confiée par le Seigneur aux pasteurs de son peuple, est un véritable service « . Il est entièrement référé au Christ et aux hommes. Il dépend entièrement du Christ et de son sacerdoce unique, et il a été institué en faveur des hommes et de la communauté de l’Église.

Catéchisme de l’Eglise Catholique, n°1536, 1548 et 1551

Le sacrement de l’ordre comporte trois degrés :

  • l’épiscopat pour les prêtres appelés par le pape à devenir successeurs des apôtres auprès d’une Eglise particulière
  • le presbytérat pour les diacres appelés par leur évêque à devenir prêtre par l’ordination sacerdotale, collaborateurs des évêques ; ils sont envoyés au service d’une partie du peuple de Dieu (paroisse…)
  • le diaconat pour les hommes appelés par leur évêque à servir l’Eglise diocésaine à l’image du Christ Serviteur

Devenir prêtre diocésain

« Le Seigneur appelle. Il appelle chacun de ceux qu’Il veut voir devenir prêtres. Peut-être y a-t-il ici plusieurs jeunes qui ont entendu cet appel dans leur cœur, l’envie de devenir prêtres, l’envie de servir les autres dans les choses qui viennent de Dieu, l’envie d’être toute leur vie au service pour catéchiser, baptiser, pardonner, célébrer l’Eucharistie, soigner les malades… et toute leur vie ainsi. Si certains de vous ont senti cette chose dans leur cœur, c’est Jésus qui l’a placée là. Prenez soin de cette invitation et priez afin qu’elle grandisse et porte du fruit dans toute l’Église. »

Pape François (Catéchèse du 26 mars 2014

La vocation au sacerdoce est d’abord un appel amoureux du Seigneur : Dieu sème dans certains cœurs un désir de Lui être tout donné pour annoncer aux hommes le Salut. Dans une vie concrète, cet appel se manifeste souvent de manière discrète, qu’il faut savoir repérer. Etre prêtre est bien à la fois l’acceptation d’une invitation de Dieu et la réponse aux désirs les plus profonds du cœur.

N’hésite pas à prendre contact avec ton curé, il te guidera !

La vocation au sacerdoce ? Les séminariste du Grand Séminaire Francophone de Belgique vous en parlent !